Je collabore comme consultant avec des producteurs, des institutions, des entreprises à qui je transmets mon savoir-faire. Je réalise des films pédagogiques, je forme des jeunes recrues à l'audiovisuel. Cette expérience de partage de savoir m’a naturellement amené vers l’enseignement. Pourquoi ?

Flashback. Quand j’ai quitté l’enseignement secondaire pour tenter une école de cinéma, j’ai été refusé à l’examen d’entrée. Je n’avais pas la « maturité » audiovisuelle, le regard, la sensibilité. J'ai donc d'abord suivi un bachelier en photo. Et j’ai ensuite été admis dans une école de cinéma (IAD). Mais des années plus tard cela m’a motivé à enseigner  les fondamentaux du film, de la vidéo, des techniques numériques et de l'image virtuelle aux ados qui à la fin du secondaire veulent se diriger vers cette profession.  Pour cela j’ai - en 2013 - obtenu un AESS à l’IAD/UCL.

Je veux tout particulièrement contribuer dans le cadre de l’enseignement, à amener des étudiants à acquérir ce qu’il faut pour pratiquer ce métier : être ouvert, curieux, percevoir autrement, imaginer, multiplier les idées, sortir du cadre, associer, expérimenter. Bref allier formation, savoir, créativité.